Ça sent bon le swing...! Introduction au microbiote cutané !

Cette semaine, suite au visionnement d'un reportage de TV5 sur les pouvoirs du corps humain où il était question du microbiote cutané, nous étions heureux de constater que les déodorants Jardins Phlox sont élaborés dans le même sens. Ils sont formulés avec le Saccharomyces Ferment, puis sans huile, sans bicarbonate de soude et sans sel d'aluminium ! Il s'agit d'une alternative naturelle, performante, et non invasive qui est pensée pour dissimuler plutôt que décimer. La clé ? Le Saccharomyces Ferment, un probiotique qui favorise une interaction pacifique avec la faune cutanée. Cette faune, le microbiote, se compose de bonnes bactéries, de bons champignons et de bons virus qui colonisent le corps humain depuis des millénaires, et ce n'est pas sans raison1. Poussons l'analyse !

30% de génétique et 70% d’hygiène de vie
- Les pouvoirs extraordinaires du corps humains, TV5, 2018

En réalité, le vieillissement cutané et le comportement de la peau, tous deux résulteraient d'une part à 30% de la génétique, et d'autre part à 70% de l'hygiène de vie, par exemple, l'alimentation et les choix de produits pour les soins corporels, tous deux ayant une incidence directe sur ce qui nourrit notre derme et ses protéines.

Vive le swing !

Si le corps produit de la sueur et du sébum, c'est certainement parce que ça lui est utile même si l'odeur peut nous faire croire le contraire ! Plutôt que de s'en débarrasser, voyons plutôt comment composer avec ceux-ci sans nécessairement leur laisser toute la place...pour vider la place !

Une faune insoupçonnée et bien vivante à la surface de notre peau nous est indispensable, et plusieurs alternatives permettent de protéger efficacement le microbiote cutané pour qu'il assume son rôle de régulateur et de protecteur naturel pour notre peau. À l’âge adulte, ce serait près de 1 millions de bactéries par cm2 de peau qui assureraient le bon fonctionnement de celle-ci et sa régulation. Alors que les glandes sudoripares ont ce rôle de tempérer le corps humain au fil des saisons, les glandes sébacées, elles, assurent protection face aux agresseurs externes2. Alors, les éliminer ? Non ! Les contrôler, ah oui alors ! Et le choix de déodorant y joue pour beaucoup en ce qui concerne la sueur, qu’on pense court terme (confort vs irritation), moyen terme (impacts odorants) et long terme (problèmes de santé) !

Haut les mains !

Le saviez-vous ? Les bactéries qui habitent les aisselles se nourrissent entre autre des huiles de la peau, créant ainsi des parfums/gaz peu agréables lorsque ces derniers...évacuent. La sueur fraîche elle-même n’a aucune odeur perceptible, sans toutefois oublier que la transpiration et ses effets varient selon les parties du corps, les types de bactéries, l’âge, l'alimentation et le sexe. Maintenant, il n'en tient qu'à vous de faire le bon choix pour remédier aux mauvaises odeurs dans le respect du microbiote.

Selon le Pr Jacques Schrenzel, responsable du Laboratoire de bactériologie des HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève) : ''Tous les produits n’ont pas les mêmes effets, mais en modifiant le micro-environnement cutané, ils peuvent provoquer un déséquilibre de la flore présente3''.

C'est pourquoi les déodorants Jardins Phlox sont formulés sans bicarbonate de sodium qui, par son pH plus alcalin, peut entraîner un déséquilibre au niveau de la peau et des irritations désagréables et contraignantes tout au long du quotidien. Ils sont également formulés sans sel d'aluminium lequel serait reconnu pour contribuer à bloquer le processus de transpiration en resserrant les pores de la peau et en agissant comme une sorte de bouchon en obstruant les glandes sudoripares essentielles à la faune de l'épiderme.

Tel qu'évoqué dans un de nos précédents articles, le Saccharomyces Ferment est une levure présentant un pH entre 3 et 5, favorisant l’augmentation de la respiration cellulaire et le métabolisme cellulaire. L’odeur de ‘’swing’’ est en fait la production de protéines constituant une réponse bio-protectrice à plusieurs facteurs autres que la chaleur seulement. Le Saccharomyces Ferment entre alors en jeu ! Il permet de stabiliser les membranes cellulaires, et de faciliter le transport des protéines, devenant ainsi partie intégrante du système de réparation des cellules. Lorsque les cellules sont soumises à un stress, le Saccharomyces Ferment s’active pour reproduire les fonctions qui sont désactivées par le facteur de stress ou pour protéger la cellule contre un stress supplémentaire. En résumé, il agit comme les roues stabilisatrices sur un vélo pour enfant. L’équilibre menacé par le stress de l’enfant est ainsi assuré par les roues qui interviennent au moment nécessaire. En dehors de ces moments, elles se font discrètes.

Pourquoi modifier notre microbiote avec de mauvais choix de produits alors qu'il est possible de travailler de pair et de façon agréable avec ce dernier, et tout à notre avantage ?

Résultat ? Aurevoir mauvaises odeurs, bonjour aisselles saines et microbiote cutané protégé !

f.
#cultiverlesoin

Sources :

(1) https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-512/Le-microbiote-cutane-le-poids-lourd-sort-de-l-ombre
(2) https://www.tv5unis.ca/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain/saisons/2019/episodes/1
(3) https://www.planetesante.ch/Magazine/Alimentation-et-nutrition/Microbiote/Microbiote-cutane-des-milliards-de-microbes-pour-sauver-votre-peau

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

MAINTENANT, JE DÉCOUVRE !

La beauté échappe aux modes passagères !

- Robert Doisneau